Accéder au contenu principal

Cours de broderie perlée de Lunéville, stage du 22 et 23 février 2018




Les 22 et 23 février derniers, j'ai eu la joie d'accueillir une nouvelle élève pour un stage de broderie perlée de Lunéville, lors un module débutant de 12h.


C'est donc l'occasion pour moi de vous montrer en photos, ce que nous ferons ensemble si, comme Magalie, vous décidez de venir pousser la porte de mon atelier.
Nous commencerons d'abord par monter le métier, avec un tissu idéal pour débuter : la singalette. Ensuite, nous passerons au maniement du crochet dit de Lunéville, uniquement avec du coton glacé. Magalie l'avait auparavant manié, ce qui nous a permis dans un premier temps de consolider certains acquis ou bien, de combler certaines faiblesses.






La première photo vous montre ce que nous avons fait sur la première journée. Le deuxième jour, vous pourrez voir sur la photo que l'après midi aura été uniquement consacré au point de vermicelle avec des paillettes. Et puis, comme quelques cuvettes se sont perdues en route lors de l'enfilage sur la bobine, c'était aussi l'occasion de faire de la "pose à la puce", qui se fait sur l'endroit du métier au lieu de l'envers.









Les cours de broderie perlée de Lunéville sont toujours pour moi de transmettre cette technique séculaire de broderie d'art, de partager avec vous un peu de mon savoir-faire, mais aussi comme ce fût encore le cas ici, de passer un très bon moment.
Pour connaître les tarifs et les possibilités de cours de broderie perlée de Lunéville, je vous invite à consulter cette page.

Enfin, voici le très sympathique commentaire que Magalie a eu la gentillesse de me laisser sur ma page Facebook. Je lui souhaite une très bonne continuation dans son projet fort intéressant et la remercie chaleureusement.







Belle journée à vous qui me lisez et à bientôt !
Bien à vous,
Valérie Hacquin Créations.


Posts les plus consultés de ce blog

Vidéo broderie perlée de Lunéville : le point de vermicelle avec des paillettes, vu d'en dessous.

Cette semaine, je vous propose à nouveau une vidéo et à nouveau encore, je vous invite sous mon métier à broder.
Vous pourrez me voir en train de faire de la broderie perlée de Lunéville, plus précisément du point de vermicelle avec des paillettes rondes et des paillettes fleurs. Le point de vermicelle étant un point de remplissage qui consiste à tourner tout le temps les fournitures que l'on pose avec son crochet de Lunéville, en évitant les angles et les droites.  

Cette vidéo est aussi l'occasion d'illustrer le fait qu'en broderie perlée de Lunéville, on dit que la Lunévilleuse a des yeux au bout des doigts puisque comme vous le voyez ici, tout se fait sur l'envers du travail.

Je vous dis donc à bientôt et, je vous souhaite une belle journée,
Valérie Hacquin Créations.

Tutoriel, comment monter un métier à broder ?

Parce que faire un métier d'art c'est aussi le transmettre, je vous ai concocté un tutoriel sur la façon dont un métier à broder se monte pour faire avant tout de la broderie perlée de Lunéville, mais qui est aussi valable pour le point de Beauvais et la broderie traditionnelle à l'aiguille.

Ainsi, la broderie perlée de Lunéville est née en 1870 à Lunéville, en Lorraine, à proximité de Nancy, là où j'ai moi même été formée à la broderie d'art. C'est M. Louis Ferry Bonnechaux qui a eu l'idée de fixer des perles d'avance à l'aide d'un point de dentelle. Très utilisée en haute-couture, cette technique a la particularité de se travailler sur l'envers à l'aide d'un métier. Il doit être bien tendu afin de faciliter le travail, mais aussi pour que les deux mains soient libres. En effet, celle du dessus tient le crochet dit de Lunéville et, l'autre main en dessous, monte les fournitures.

A présent, suivez le guide et le montage d'un mé…

Portrait d'une brodeuse d'art, mais pas que : Valérie Hacquin

Impossible de donner vie à ce nouveau blog sans me présenter.
Alors qui suis-je ? Souvent surnommée "La rouge" en raison de ma profonde passion pour cette couleur que je porte quotidiennement, je me définis comme une créatrice de mode, mais aussi comme une brodeuse d'art.

  Ainsi, j'ai une trentaine d'années, je vis et travaille dans mon atelier de brodeuse d'art qui est situé dans un beau village lorrain, à proximité de Nancy.
La création a toujours fait partie de mon paysage mais surtout c'est sans aucun doute ma raison d'être. "Je vis donc je crée", tel pourrait être mon credo. Mon parcours d’étudiante le confirme, puisqu'après une formation en arts plastiques j'ai réalisé mon rêve de petite fille en suivant des études de Design de mode, pour ensuite me tourner vers la broderie d'art.

  J'ai eu un véritable coup de cœur pour la broderie perlée de Lunéville lors d'une visite du Lycée Paul Lapie à Lunéville durant mes ét…